Regarder Raoul Taburin Film en Streaming HD

Raoul Taburin (2019)

Raoul Taburin, c’est l’histoire d’un petit garçon devenu grand sans savoir faire du vélo. L’histoire d’un immense malentendu vécu comme une malédiction. Un imposteur malgré lui.
Date de sortie : 2019-04-17
Genres : Comédie
Durée : 90 Minutes
Par :
Acteurs: Benoît Poelvoorde, Edouard Baer, Suzanne Clément

 


 

Bande d’annonce :Raoul Taburin

 

Raoul Taburin Film Francais 2019

A Bron, en région lyonnaise, la 28e édition du festival Drôle d’endroit pour rencontres ne désemplit pas. Ce 26 janvier, au cinéma Les Alizés, Pierre Godeau présentait son nouveau film, Raoul Taburin, adapté de la bande dessinée de Sempé (voir l’interview de Pierre Godeau ici).

Dans un petit village symbolique de la France profonde vantée par Astérix (Le premier fils aventurier du petit Nicolas), le fils du boucher devient boucher, la fille de l’opticien opticienne and is is that the fils of the facteur chevauche to son tour a vélo. Seulement, Raoul Taburin, le fils du facteur, un problème: il n’est pas fiché de tenir sur deux roues sans chuter. Ce qui, vous l’avouerez, pour le fils d’un facteur de village, ça se pose là. Donc Raoul, feignant d’être un champion du biclou, a déclaré: This is a nice image of a child, puis of the teenager, and of the men enfin, que les chemins ont été empruntés par les chemins de la locataire, son vélo à la main, marchant à côté. Ou, parfois, devant, comme par magie. Car il y a beaucoup de magie dans une histoire simple.

Raoul ne monte finalement que très peu sur son vélo, quelque chose sur la selle et pas du tout en danseuse. De celle-ci, le personnage malgré toute la grâce et la fragilité, la poésie du cygne béni. Le film de Pierre Godeau suit ainsi gentiment Raoul à tous les âges (adulte, c’est Benoît Poelvoorde) sans que jamais il n’était possible de devenir ce que son handicap. On pourrait reprocher bien sûr à cette micro-société d’être un peu francais, franco-française, vraisemblablement, mais on aurait pu faire la même chose au jour de la fête de Jacques Tati, par exemple, que Pierre Godeau avou avoir eu la préparation de son film, que beaucoup d’autres longs-métrages du grand Monsieur Hulot, un personnage avec qui Tati se confond? Non, bien sûr. Bon, n’exagérons pas: Godeau n’est pas Hulot, Raoul n’a pas récupéré son vélo chez Tati mais l’ombre et l’âme de Sempé, sa poésie, flottent sur ce film qui se bonifie chaque fois que l ‘ on pense à lui. Car, chez Sempé, publie gentille et simple prend de l’étoffe, de l’épaisseur. Les personnages qui peuplent le village ne sont ni gays ni tristes, ils se contentent de vivre dans un style similaire, sans problème apparent (alors que, c’est bien connu, les enjeux métaphysiques restent cachés), super accro à leur vie sans histoire qu’ils se sont obligés de transformer les mots, de les sacraliser en les désignant par ceux qui les représentent. Vous ne comprenez pas? Puisque les lunettes sont vendues par M. Bifaille, on appelle désormais des bifailles. Le vélo, ce sera le tableau vu par Raoul, la photo, la figougne, une fois que nous aurons débarqué dans le village d’Hervé Figougne (Édouard Baer), photographe de son état. On ne peut pas nier cet aspect. Amélie Poulain qui collait à Raoul Tabourin, ce qui est tout-à-fait normal, Guillaume Laurant ayant appris à l’écriture de deux œuvres.

The time ne semble pas avoir pris le village mais il est sur le spectateur. À propos de ce qui s’est passé, celui-ci s’apprécie, de ce qui est mieux à connaître de la poésie qui baigne l’histoire, à se laisser guider et à se laisser conduire à son tour de pédale pour que Raoul se sorte de son désarroi. Ce que Pierre Godeau dit de Sempé et de «son regard plein de tendresse, d’humour, de mélancolie, de poésie sur les petites situations de la vie», on retentit dans le film. Et cette fable sur les petits combats

Author: tauhid