Dragons 3 : Le monde caché FILM en STREAMING vF

Dragons 3 : Le monde caché (2019)

Ce qui avait commencé comme une amitié improbable entre un jeune Viking et un redoutable dragon Fury Nocturne est devenu une épique trilogie retraçant leurs vies. Dans ce nouveau chapitre, Harold et Krokmou vont enfin découvrir leurs véritables destinées : être le chef de Berk au côté d’Astrid et, en tant que dragon, être le leader de son espèce. Alors qu’ils réalisent leurs rêves de vivre en paix entre Vikings et dragons, une sombre menace planant sur le village et l’apparition d’une femelle Fury Nocturne vont mettre à mal leurs liens d’amitié comme jamais auparavant.
Date de sortie : 2019-01-03
Genres : Animation, Familial, Aventure
Durée : 104 Minutes
Par : Mad Hatter Entertainment, DreamWorks Animation
Acteurs: Jay Baruchel, Craig Ferguson, Gerard Butler, America Ferrera, Jonah Hill, Christopher Mintz-Plasse, Kristen Wiig, Justin Rupple, Cate Blanchett, Djimon Hounsou

 


 

Bande d’annonce :Dragons 3 : Le monde caché

 

Dragons 3: Le monde caché – critique qui Krokmou

Quatre ans et demi après Dragons 2, Dragons 3: Le monde caché à la mission difficile de terminer une copie des sagas plus intelligents et plus intelligents de l’animation occidentale moderne. Une sacrée surprise pour Dean DeBlois, le réalisateur et scénariste du film.

RÉVÉLER CE QUI EST CACHÉ

Dragons 3: Le monde caché, nous devons vous faire une petite confiance. Durant l’été 2018, on a été invité par Universal pour un événement ultra secret: rencontre avec le réalisateur Dean DeBlois. Pendant plus d’1h30, il nous avait expliqué ses intentions pour le film, montré les planches de design, maquettes de séquences et quelques scènes terminées.

Une rencontre passionnante dont nous n’avons malheureusement pas le droit de parler. Cela dit, nous sommes depuis ce jour-là: “Avec Dragons 3, mon intention est de vous faire pleurer.” Voilà qui donne immédiatement le ton.

Dragons 2, Harold, Astrid, Krokmou et autres passer leur temps à libérer les différents dragons emprisonnés par les hommes. Ils accueillent les créatures dans le village de Beurk, de plus en plus saturé. En tant que chef, Harold est face à face avec ses responsabilités, sa pensée devant tout son esprit.

Cela correspond à l’arrivée du terrible personnage (Grimmel), un tueur de dragons, engagé par les clans adverses, qui veulent régler le problème du petit groupe décidément bien gênant pour leurs affaires. Pour Harold, the sol Solution is a EXILiler the world in the World Caché, the legendaire of dragons, as it is it is it it vraiment. Choisissez ce que vous voulez savoir sur l’existence.

LA VIE, LA VRAIE

Si le premier Dragons était un magnifique conte symbolique et initiatique, sa suite avait surprise par son ton plus énormément adulte, sans abandonner les fondements thématiques de son histoire, il était simplement énoncé. Harold grandissait alors que sa relation avec Astrid évoluait, qu’il accédait au statut de chef et qu’il se retrouvait enfin sa mère. Il était mis face à son versant sombre, Drago, qui représentait le “mauvais” leader despote qu’il pouvait devenir. Dragons 4

Dragons Sans titre, disons simplement que Dragons 3: Le monde caché a remporté son pari haut, il a réussi à nous transporter encore une fois. En fait, vous ne vous attendez pas à un déluge d’action spectaculaire, à un affront final, à un événement final, à un développement ultime. Et c’était évidemment la meilleure chose à faire Dean DeBlois maitrise son sujet tout comme le langage cinématographique qu’il a encore perfectionné ces dernières années.

On ne compte plus sur les séquences qui nous ont marqués durablement, dont elles n’ont pas été retroussées. Tout est cohérent, tout fait sens, tout est beau, intelligent, profond et dépasse de très loin son cadre de film d’animation pour enfants. Nous avons affaire au vrai et au grand cinéma, tout court. Un film encore plus touchant qu’il est totalement cohérent avec ce qu’il nous dit. On n’a plus l’habitude.

EFFET MIROIR

Techniquement, le film est à tomber et le studio Dreamworks a encore une fois progressé. Pourtant, au premier coup d’oeil, la différence n’est pas forcée. Elle habite cependant dans une foulée de détails liés à la lumière magnifique ou à l’extraordinaire lumière de Roger Deakins. On pense notamment à quelques nuages ​​dans les nuages, mouvements sur le sable, ou encore dans les hautes herbes, hallucinantes de réalisme.

La mise en scène est toujours claire, inspirée et utilise à merveille les possibilités d’une caméra virtuelle. Et encore, nous ne l’avons vu qu’en 2D. Si, comme d’habitude, les personnages de fond sont les moins détaillés de l’ensemble, ils se marient cependant à la perfection avec le reste. Pourtant, le film n’est pas parfait.

Effectivement, il est beaucoup trop court pour qu’il en parle et qu’il se termine un peu plus tôt. Some points of humour is not a little trop brassed.

Mais nous pardonnons tout ça sans problème ‘impressionner les spectateurs les moins âgés.

Il n’en reste pas moins que Dragons 3: Le monde caché D’un impact émotionnel incroyable, porté d’une musique inspirée qui joue intelligemment avec nos attentes, le film se termine sur une succession de scènes tellement belles et émouvantes ou qui fait raison de coeurs plus flétris. Dean DeBlois ne nous avions pas été l’été dernier: nous avons pleuré et le pire, c’est qu’on en redemande.

RelatedPost

Author: tauhid